Le rétina de l’audio par Apple & U2 ?

A travers les différentes interviews données par Bono et sa troupe pour la sortie de leur nouvel album « Songs of Innocence » en exclu sur iTunes, l’irlandais le plus connu de l’histoire évoque un nouveau format audio en cours d’élaboration dans les laboratoires d’Apple.

Apple & U2 : l’envie d’avoir envie?

En effet lors de son interview au magazine time parle d’un « nouveau format audio en cours d’élaboration chez Apple qui redonnera envie aux gens d’acheter de la musique à nouveau », connaissant les liens étroit entre le groupe irlandais et la marque pommée, on ne remettra pas en cause la crédibilité de cette information qui transpire d’une grande ambition.

Apple U2

Bono & The Edge avec Steve Jobs au lancement de l’iPod, une longue histoire entre Apple et U2 !

Le plus étonnant dans cette déclaration est de relier « nouveau format audio » avec l’acte d’achat en soi : Apple et u2 nous réserveraient-ils le retour des DRM dans les fichiers audio dématérialisés?

Difficile à croire tant ces derniers jouissent d’une image catastrophique et vu le retour en arrière d’Apple qui rappelons-le vendait des AAC 256kbps DRMisés au lancement d’iTunes mais dut rebrousser chemin.

Bono parle donc probablement d’un format audio tellement avancé, tellement « au-dessus » des normes actuelles, qu’il deviendrait une évidence pour les amoureux de musique que nous sommes. Reste à savoir comment.

Hypothèses autour du nouveau format audio d’Apple & U2

Quelles sont donc les possibilités autour du nouveau format d’Apple pour itunes? Les deux hypothèses les plus probables restent :

Le format DSD : le SACD dématerialisé

Ceux qui ont déjà eu l’occasion d’écouter des SACD (Super Audio CD) le savent : ce format est basé sur un encodage au format DSD (Direct Stream Digital) surclasse le CD classique au format PCM et apporte notamment une plus grande dynamique globale 120db vs 96 et un échantillonnage beaucoup plus fin de 2.8mhz soit 2800khz à comparer aux 44khz du CD classique et donc des formats dématerialisés qui en découlent comme le flac ou le mp3.

Apple U2 DSD PCM

On voit dans cette comparaison la « finesse » du signal DSD comparé à du PCM même en HD…

Difficile à dire évidemment si le son supérieur que l’on constate sur les SACD est uniquement du aux spécificités techniques et non à la qualité de l’enregistrement : c’est assez rare de trouver des SACD et ce choix montre généralement une tendance à soigner la qualité, c’est un peu la même histoire que l’oeuf ou la poule.

Toujours est-il que le format DSD jouit d’une excellente image dans la communauté audiophile et il n’est pas à exclure qu’Apple nous brode un arsenal marketing autour.

Le format Alac HD

Même si l’hypothèse DSD n’est pas à exclure, si j’avais une pièce à mettre ce serait plutôt sur cette seconde hypothèse : le format HD fait fureur sur les plateforme de téléchargement qui l’ont adopté comme Qobuz et il n’était qu’une question de temps avant que la plus grande boutique de musique du monde ne l’adopte.

Le format HD est rappelons une évolution du format du CD classique sans avancée technologique particulière : on passe de 16bits 44khz à 24bits avec un taux d’échantillonnage entre 48 et 192khz ce qui augmente drastiquement la quantité d’information présente dans les fichiers téléchargés.

Plus d’information musicale ne vaut pas forcément meilleure qualité audible cependant, les détracteurs du format HD aiment à rappeler que les spécifications du CD sont ce qu’elles sont car elles représentent la limite d’audition de l’oreille humaine… on peut compter sur l’inventeur du « rétina » pour nous convaincre du contraire.

Combiné au format maison à compression non destructive à savoir l’ALAC, cela promet à la fois un bond dans la qualité mais aussi dans la taille des fichiers à télécharger et donc dans les supports de stockage : combien d’albums HD peut contenir un iPhone 8go? pas plus d’un ou deux…

Le rétina de l’audio

Impossible évidemment de savoir ce qui se trame précisément dans l’esprit des ingénieurs d’Apple qui aime cultiver le secret et ne communique jamais en avance sur ses projets à venir. On peut cependant légitimement penser qu’on sera plus dans l’exploitation marketing d’une technologie existante que dans l’invention d’un nouveau format.

Rien de mal à cela, pourquoi réinventer la roue quand des solutions existent déjà et alors qu’il s’agit de faire mieux que l’indigent AAC 256kbps à compression destructive et donc lui même inférieur au CD classique dont il est issu.

Dans tous les cas, si l’objectif est de « vendre à nouveau » Bono risque d’être déçu : les formats DSD et HD sont disponibles en téléchargement tout comme les MP3 classiques, si les gens n’achètent plus de musique (ce qui reste à prouver) c’est peut-être qu’elle est vendue à un prix trop élevé, mais ça c’est un autre débat…

Reste enfin à déterminer le nom markting de ce nouveau format Apple, après le rétina dont les caractéristiques dépassent celles de l’oeuil humain, aurons nous droit au tympana le format Apple aux caractéristiques supérieures à celles de l’oreille humaine?

Wait & See !

 

2 Responses

  1. TREZA dit :

    « un échantillonnage beaucoup plus fin de 2.8mhz soit 2800khz à comparer aux 44khz du CD classique »

    Justement, on ne peux pas comparer.

    C’est du sigma-delta. Au lieu d’encoder la forme d’onde directement (PCM), on encode le signal sous la forme d’une succession très rapide de + et de -, dont la moyenne (càd après un filtrage) reproduit la forme du signal d’origine.
    Cela permet, par exemple, de simplifier les filtres antirepliements, et cela réduit la distortion parceque on réduit le nombre de niveaux discrets…

    Après, l’augmentation de la dynamique est utile pour les enregistrements (pas besoin d’ajuster les niveaux de chaque micro avant l’enregistrement), pas grand chose pour écouter la musique.
    Quant à augmenter la fréquence d’échantillonnage (192kHz), c’est un peu pareil, une histoire de filtre pour éviter que les ultrasons se retrouvent ‘repliées’ dans les fréquences audibles, cela ne sert à rien pour écouter la musique.

    A part augmenter les prix, évidemment.

  2. ThmsFrd dit :

    Hmm. Si c’est pour vendre un catalogue entier de masters overcompressés à DR6 et faire passer ça pour une révolution sonore, je crois que Pono est déjà sur le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *