Comment sauvegarder sa musique?

Si vous avez déjà cédé récemment aux sirènes de la musique dématerialisée pour votre installation Hifi, se pose à vous une question jusqu’à lors inexistante sur les supports classiques : comment sauvegarder sa musique?

Pourquoi sauvegarder sa musique ?

L’avantage de la musique dématerialisée par rapport aux autres supports, c’est que justement vous n’avez plus affaire à un objet physique qui est par définition impossible à copier (qui peut fabriquer des vinyles chez lui?) ou très laborieux et peu efficace comme la copie d’un CD qui se fait album par album et sur des supports ayant généralement une durée de vie limitée.

A partir de la, chacun peut sauvegarder sa musique en créant des copies privées réservées uniquement en cas de problème : un disque dur qui flanche et vous perdez votre bibliothèque entière! En cela la musique dématerialisée est à double tranchant : vous avez moins de chance de voir un disque dur tomber en panne que de rayer l’un de vos disques mais en cas de panne vous risquez de tout perdre !

Il est donc INDISPENSABLE de sauvegarder sa musique car un disque dur n’a pas une durée de vie illimitée et au vu du prix de ceux-ci, il serait dommage de perdre votre bibliothèque entière par étourderie ou par économies de bout de chandelles.

Comment sauvegarder sa musique ?

Tout dépend évidemment de la taille de votre bibliothèque et de l’importance que vous y accordez : si comme moi, imaginer perdre votre bibliothèque vous donne des envies de suicide alors dirigez-vous directement vers la partie la stratégie n°2…

La stratégie « minimum syndical »

Le minimum pour sauvegarder sa musique est d’investir dans un disque dur externe, que vous brancherez à votre ordinateur et sur lequel vous devrez copier l’intégralité de votre bibliothèque, étape d’autant plus simple si vous avez rangé correctement votre musique !

Attention à ne pas vous laisser piéger par une partition différente sur votre ordinateur, si celui-ci affiche plusieurs disque durs dans le poste de travail, ce n’est pas forcément plusieurs disques distinct mais un seul partagé en plusieurs partitions. Or si le disque dur lâche, les deux partitions seront affectées, il est donc indispensable pour sauvegarder sa musique d’opter pour un disque supplémentaire.

Pour choisir le disque dur utilisé pour sauvegarder sa musique, il est indispensable de regarder la taille de votre bibliothèque et de se laisser une marge confortable car celle-ci va grossir avec le temps et que la taille réelle des disques durs est toujours inférieure à celle annoncée.

Les tailles des disques durs suivent des standards en termes de taille, impossible de trouver un disque de 470go par exemple! Vous trouverez donc dans le commerce des disques de 250, 320, 500, 640, 1to (1000go) 1,5to, 2to, 3to et 4to pour les plus volumineux.

A noter qu’en raison des faibles différences de prix entre les tailles, je vous conseille de voir grand et d’opter par exemple pour un disque dur externe 1TO WD en USB3 : celui-ci est réputé très fiable, peu encombrant, très silencieux et probablement largement suffisant pour votre bibliothèque.

La stratégie « Parano »

Un disque dur externe suffira dans la plupart des cas mais vous n’êtes pas à l’abri d’une panne, d’un cambriolage, d’un incendie… ou tout simplement d’un manque de chance ou vos deux disques tombent en panne simultanément suite à une surtension électrique ou une défaillance de l’ordinateur.

Personnellement j’utilise deux disques durs  internes dans un PC hifi dédié d’une capacité de 4to chacun avec une copie quotidienne et automatique ainsi que deux disques externes : l’un que je garde chez moi et que j’utilise en copie manuelle hebdomadaire, l’autre que j’emmène et laisse au travail.

Sauvegarder sa musique cobian

Comme moi, cet homme est parano.

Ces deux disques se relayent toutes les semaines et me permettent de sécuriser le risque de cambriolage ou d’incendie : je vous le disais, l’idée de perdre ma musique m’est insupportable!

Si vous n’avez pas de PC dédié à l’écoute de votre musique ou que vous ne pouvez y installer 2 disques durs pour diverses raisons, vous pouvez également opter pour un NAS, solution de plus en plus en vogue chez le grand public, il s’agit grosso modo d’un disque dur réseau et peut se révéler pratique selon les usages.

Paramètrages & outils à utiliser

Une fois votre stratégie choisie, il faut veiller à certaines petites choses :

Le format du disque dur

Si celui-ci est destiné à être utilisé sur mac & pc, choisissez le format FAT32 : vieillissant mais le seul format 100% compatible avec les deux mondes sans limites d’écriture. Les limites du FAT32 étant surtout liées à la taille maximale d’un fichier, l’utilisation dédiée aux fichiers musicaux dont la taille reste limitée ne pose aucun souci pour sauvegarder sa musique.

Si vous êtes uniquement sur mac, pas le choix : HFS+ ! Sous Windows XP/vista/7/8 alors optez pour le NTFS.

Les outils pour sauvegarder sa musique

J’utilise personnellement un programme nommé Cobian Backup (Gratuit – v11) qui vous permet de programmer une sauvegarder avec de multiples paramètres :

  • Planification quotidienne / hebdomadaire / mensuelle à une heure donnée
  • Choisir l’emplacement exact de la source et destination
  • Exclure certains types de fichiers
  • Effectuer une sauvegarde incrémentale

Ce dernier point est particulièrement important car il fait gagner un temps colossal : le programme vérifie en effet si le fichier qu’il s’apprête à copier existe ou pas sur la sauvegarde et ne le copie que s’il est absent ou qu’il a changé (modification de tags ou nouvelle version)

La 1ère sauvegarde sera donc nécessairement longue mais les suivantes ne copieront automatiquement que les nouveaux fichiers ou les fichiers modifiés ! C’est juste indispensable pour sauvegarder sa musique dans de bonnes conditions, c’est à dire sans mettre 6h à chaque fois en vous posant 200 questions.

Sauvegarder sa musique cobian

L’interface de Cobian Backup offre pas mal d’options mais reste facile à utiliser pour sauvegarder sa musique !

La planification est également une fonctionnalité très importante pour sauvegarder sa musique car elle permet d’automatiser le système : vous n’y pensez plus, tout se fait naturellement et ne vous demande aucun effort car si vous le faites vous même, il y aura forcément des semaines ou vous allez oublier, des semaines ou vous ferez une mauvaise manipulation… alors automatisez le processus !

A noter qu’il existe un équivalent sur mac : Carbon Copy Cloner, celui-ci est payant (34€) mais fait très bien et simplement le travail, je l’ai utilisé pendant plusieurs mois sans le moindre souci, à noter qu’il était gratuit à l’époque donc peut être qu’en téléchargeant une ancienne version…

Sauvegarder sa musique a ses limites

Mettre en place une stratégie pour sauvegarder sa musique n’est donc pas très compliqué ni très couteux, pour le prix de 3 CD et un programme gratuit vous sécurisez toute votre bibliothèque de façon fiable mais malheureusement pas éternelle.

Un disque dur est à la fois mécanique et électronique et autant cette dernière partie est généralement très fiable, la partie mécanique elle est beaucoup plus fragile car sensible à la température, aux chocs, à l’humidité et tout simplement à l’usure : de ce fait un disque dur a une durée de vie limitée et comme une voiture, plus il vieillit et plus il a de chances de tomber en panne.

Je vous conseille donc de renouveler votre arsenal de sauvegarde tous les 3/4 ans, et ce même si le disque ne donne aucun signe de faiblesse car ces pannes arrivent toujours de façon inattendues et souvent au plus mauvais moment!

Si vous avez un budget plus important, vous pouvez également opter pour un SSD à la place du disque dur classique : celui-ci utilise de la mémoire flash bien plus fiable qu’un disque dur classique et représente à coup sur le futur du stockage que ce soit pour sauvegarder sa musique ou dans l’informatique de façon générale, seul défaut : son prix plus élevé et ses capacité de stockage plus faibles.

Un SSD 480go comme ce modèle par exemple coute plus de 250€ au moment de la rédaction de cet article pour une capacité 2 fois inférieure… mais il offre l’avantage d’un silence total et d’une fiabilité largement accrue, idéal pour sauvegarder sa musique si votre budget vous le permet !

7 Responses

  1. Hifi PC Guide dit :

    @Serge : Plus difficile à partir du vinyle, il faut notamment une platine de très bonne qualité et une entrée son de compétition à cause de la conversion analogique / numérique.

    Par ailleurs le vinyle c’est aussi des imperfections qui font son charme mais qui deviennent vite lassantes au format numérique (un craquement au meme moment à chaque fois…) je serai vous je rachèterai les oeuvres au format numérique ou je continuerai à les écouter sur une bonne platine vinyle !

  2. Saubadine Serge dit :

    Excellent blog concernant la musique dématérialisée à partir de support physique numérique (CD, DVD, SACD …)
    Mais quid à partir du bon vieux vinyle ?

    Salutations
    Serge

  3. HifiPCGuide dit :

    @Guillaume : à priori il faut faire des sauvegardes régulièrement, tous les 6 mois parait être un délai très long pour le coup. Généralement les SSD servent également à installer le système donc sont alimentés en permanence.

    Vous avez cependant raison de le préciser pour ceux qui seraient dans ce cas là (même si je pense pour les raisons évoquées qu’ils sont peu nombreux)

  4. Guillaume dit :

    attention aux SSD pour le stockage longue duree, non alimentés, les donnees ne sont garanties que 6 mois par les fabricants.

  5. HifiPCGuide dit :

    Bonjour Newen et merci pour vos encouragements !

    Pour dématerialiser vos CD vous devez choisir effectivement un support de stockage et un format d’enregistrement de fichiers : le premier n’a aucune incidence sur la qualité, choisissez simplement celui qui vous arrange le mieux.

    Quant au format, je vous déconseille le mp3 (même si à 320kbps la qualité est satisfaisante), si vous voulez faire les choses « sérieusement » optez pour le format FLAC (ou si vous disposez d’appareils Apple privilégiez l’Alac) vous pouvez faire cette conversion à l’aide de logiciels dédiés comme Exact Audio Copy (gratuit), dbPoweramp (payant), itunes (gratuit) ou XLD sur Mac (gratuit)

    je vais bientôt publier un article sur les programmes à utiliser pour convertir ses CD, ne manquez pas les prochains articles !

  6. Newen78 dit :

    Bonjour, je viens de découvrir votre blog et il est magnifiquement présenté.
    Je voudrai en savoir plus, j’ai parcourus tous les articles et étant musicophile je désire trouver un bon moyen d’écouter ma musique et de la sauvegarder et je suis sûre que j’ai trouvé le bon endroit pour ça!
    J’ai une question…lorsque je sauvegarde mon cd sur mon ordinateur, je peux le mettre sous format MP3 ou Wav par ex, et je n’ai pas bien compris quel était le meilleur moyens de sauvegarder (sur disc dur externe par ex) sa musique de manière à garder la meilleure qualité, vous avez parlé de FLAC , pourriez vous me donner plus de détails à ce propos, comment procéder?
    Merci d’avance et bonne continuation!
    j’attends avec impatience vos articles suivants!

  7. Gaspard dit :

    Très bon article.

    Moi j’utilise un NAS avec 2 HDD pour la sauvegarde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *