A quoi sert un DAC ?

MAJ Novembre 2019 :

Bien que l’article « à quoi sert un DAC? » ait été écrit il y a quelques temps maintenant, son contenu reste parfaitement valable et nos équipes ont fait toutes les mises à jours nécessaires afin que l’information soit à jour et à la pointe !

La musique dématérialisée regorge d’acronymes et d’anglicismes (voir les deux en même temps) et c’est à l’un d’entre nous que nous allons nous attaquer dans cet article : le DAC !

Si vous êtes un amoureux de la musique mais que vous l’écoutez encore via la sortie audio integrée de votre ordinateur, alors sachez qu’à moins d’une exception très peu probable, la carte son intégrées des appareils électroniques grand public sont très souvent de très mauvaise qualité, d’ou l’intérêt de les remplacer par un DAC de qualité.

Finalement je vous envie car vous risquez de redécouvrir totalement votre musique et révéler son plein potentiel, vous en avez de la chance!

Qu’est ce qu’un DAC?

DAC est donc l’acronyme de « Digital Analog Converter » autrement dit, un convertisseur du numérique vers l’analogique : il est présent dans tous les appareils disposant d’une sortie son et qui utilisent une source numérique comme un CD, un miniDisc (souvenez-vous du miniDisc de Sony…), un lecteur mp3…

Le rôle du DAC est essentiel car les enceintes et nos oreilles ne travaillent qu’en « mode analogique » et sans ce composant, il ne nous est pas (encore) possible d’écouter la musique au format numérique, un intermédiaire ici nommé DAC doit donc faire la traduction pour nous !

Si vous deviez communiquer avec un étranger à l’aide d’un interprète, vous vous doutez bien que les compétences linguistiques de votre interprète sont capitales pour assurer une bonne communication : ici votre interprète, c’est le DAC !

Bien qu’étant un élément très important d’une chaîne audiophile dématérialisée, le DAC reste tout de même moins prioritaire que les enceintes : si vous cherchez à améliorer la qualité de votre installation, vous obtiendrez probablement les meilleurs résultats en investissant sur celles-ci que sur le DAC… bien que pour qu’elles donnent leur plein potentiel, les enceintes ont également besoin d’un très bon appareil, une question d’équilibre donc !

La résolution et fréquence d’échantillonnage

Le rôle du DAC est donc crucial dans la chaîne de reconstitution de la musique et il convient de choisir avec soin le DAC que vous allez utiliser dans votre chaîne musicale dématérialisée.

Chaque DAC a ses limites en termes de fréquence d’échantillonnage et de résolution : un DAC d’entrée de gamme sera limité à des fréquences en 16bits et 44khz (le format CD) alors que des DAC de milieu voir haut de gamme vous permettront de lire des fichiers en 24bits 88khz / 96khz ou 192khz.

a-quoi-sert-un-dac-prozor

Voici les interface du dac PROZOR qui fait des merveilles pour un tout petit prix (lien sur l’image)

Que veulent dire ces chiffres barbares? C’est tout simplement la fréquence avec laquelle est enregistrée la musique, qui n’est pas enregistrée en « continu » mais toutes les 0,00001 secondes par exemple, plus ce chiffre est faible moins il y a de délai entre deux prises de son et plus il y aura d’information musicale, donc (théoriquement) meilleur sera le son.

Seule exception à ce fonctionnement, un album de la star academy : moins on entend, mieux on se porte. (rires)

Même si la fréquence est un élément important lors du choix d’un DAC, celle-ci ne fait pas tout, loin de là : de même qu’il existe d’excellents appareils photo 5mpx et de très mauvais 12mpx, vous ne devez donc pas baser votre choix sur ce critère uniquement.

La différence entre un bon et un mauvais DAC

Un bon DAC c’est tout d’abord autre chose qu’un composant bas de gamme à quelques centimes tel que ceux intégrés dans les smartphones, de la carte son interne de votre ordinateur ou d’une tablette (bien que sur ce plan, il semblerait que les produits Apple ne soient pas si mauvais d’après mon expérience)

Un bon DAC restituera mieux le spectre sonore et de façon plus fidèle, plus définie, vous entendez mieux les détails, la spatialisation des instruments et il en résulte une dynamique et une émotion parfois très supérieure.

Pour bien choisir un DAC il faut donc prendre en compte non seulement la fréquence à laquelle celui-ci fonctionne, mais aussi ses types d’entrées :

  • Usb : il doit alors obligatoirement être branché à un ordinateur et celui-ci est reconnu comme une carte son (ce qu’il est…) c’est le mode que je vous recommande car il permet d’atteindre les plus hautes résolutions et permet l’alimentation en électricité de l’appareil.
  • Toslink ou Coax : peut se brancher entre n’importe quels appareils compatibles (y compris avec un ordinateur) mais est plus contraignant en termes d’alimentation et de fréquences d’échantillonnage, la norme toslink étant limitée au 24/96.

Un autre élément important à prendre en considération : les DACs Asynchrones.

DAC-TOPPING-D10

Le TOPPING D10 est un convertisseur asynchrone d’excellente qualité (lien sur l’image)

Ceux-ci disposent de leur propre horloge interne dédiée et permettent généralement de meilleurs résultats qu’avec des DAC synchrones : pour simplifier, c’est le DAC qui définit la durée d’une seconde (en mode asynchrone) et non le PC (synchrone) ça peut paraître obscur ou futile (une seconde c’est une seconde non?) mais ça ne l’est pas car les horloges des PC sont parfois moins précises à cause des composants utilisés (dans un DAC c’est LA priorité, dans un PC non…)

Quel DAC au meilleur prix?

Evidemment, tout le monde recherche le meilleur DAC possible au meilleur prix… difficile de répondre à cette question et je ne peux vous conseiller qu’une approche pas à pas.

Si vous écoutez votre musique actuellement avec la sortie son de votre ordinateur (portable, fixe) iPod ou tablette, il est fort possible qu’investir dans un DAC améliore considérablement la qualité de l’écoute. Selon votre budget, j’ai donc sélectionné pour vous 3 DAC unanimement reconnus pour leurs qualités :

  • Entrée de gamme en SPDIF à 11€ : si vous n’avez qu’un budget limité à consacrer au DAC ou que vous doutez de son utilité, vous pouvez opter pour le PROZOR qui remplacera déjà avantageusement une sortie son d’un ordinateur par exemple. Le modèle 96khz est déjà très suffisant mais les modèles 192khz offrent également un récepteur bluetooth des plus pratiques tout en étant meilleurs !
  • Entrée de gamme en USB à 18€ : le DAC UGREEN : très compact, alimenté par usb et s’intégre très bien à l’univers visuel des macs.
  • Moyenne gamme à 83€ : le TOPPING D10 mini est un dac incroyable pour ce qui reste un prix modique : support du PCM jusque 384khz et du DSD 256 le tout en asynchrone, simplement incroyable.
  • Haut de gamme à 449€ : le Cambridge Audio Dacmagic Plus unanimement reconnu pour être l’un des meilleurs DAC du marché, dispose d’une connectique très riche et s’intégre très bien aux univers hifi haut de gamme, l’esthétique et la marque ça compte aussi !
DAC Cambridge Audio

Le DAC Cambridge Audio Dacmagic Plus : une référence audiophile à un prix encore accessible

Evidemment ces choix sont subjectifs et l’on pourra argumenter en faveur ou contre l’un des produits sélectionnés indéfiniment, mais si vous cherchez des produits de qualité sans devoir passer des heures à comparer les centaines de modèles du marché, alors j’espère que cette sélection vous aura aidé pour choisir votre DAC.

15 Responses

  1. Hifi PC Guide dit :

    Bonjour Alain, oui c’est tout à fait possible. Le dac prozor prend en entrée le cable coaxial (numérique) et vous ressortez en RCA analogique du prozor vers l’entrée analogique de votre ampli !

  2. ROSSE Alain dit :

    Bonjour, j’ai acheté un lecteur Blu-ray Samsung avec une sortie  » coaxial- digital audio » et j’aimerais brancher cette sortie sur un ampli analogique Luxman, est-ce possible avec un DAC type Prozor ? Je vous pose cette question car j’ai l’impression de ne pas avoir tout compris. Merci de votre réponse.

  3. yann dit :

    ok, mais alors, qu’en est il de Pierre Dac ?

  4. thareau.bernard@free.com dit :

    en gros je résume lae son c’est de l’analogique (par exemple le disque vinyl ca peut faird bruit ça s’use mais c’est de l’analogique) apres ona eu le numerique il fallait convertir l’analogique en numerique ou digital avec un adc (analogic digital converter ) le résultat dépendait de la vitesse d’échantillonage , du nombre de bit , du jitter etc… MAIS pour pouvoir l’écouter il faut reconvertir tout ça en Analogique d’ou le DAC (Analog Digital Converter)en résumé on convertit puis on reconvertit intellignt n’est-ce pas
    avec un disque vinyl tout ça n’existe pas bon il y a du souffle (dolby c’était pas pour le imbéciles un petit équalizer) ok un vinyl on ne peut pas le lire sur un smartchose
    en acoustique le 0,1 c’est quoi ? et pour une oreille? et puis avec le numérique on peut bidouiller (pour les vendeurs de numériques c’est super intéressant vas _y que je ressoert le cd 5 fois de suite remasrterisé (c’est vrai en économie oas de morale)

  5. Daniel Lapierre dit :

    Salut
    Comme dac dans les quatre chiffre ou quatre chiffre et demis tu me conseil quoi comme nom??
    merci

  6. Patrick dit :

    Article intéressant. J’ai tout récemment upgradé mon système audio avec un DAC. Par manque de moyens financiers, pas question d’aborder les DAC type DACMAGIC et autres plus ou moins coûteux. Je me suis donc orienté sur un petit boîtier DAC avec entrées Toslink et coaxiale, alimenté en 5V externe. DYNAVOX Wandler Mini-DAC Prix sur le Marché entre 30 et 40 EUR. Résultat remarquable à l’écoute pour ce prix. Le son est très  » linéaire  » : les graves sont présents quand il y en a et les aigus cristallins quand il faut. Aucune mise en avant du médium. Donc une écoute parfaitement équilibrée, neutre, sans agressivité. La scène sonore ample et aérée. Piano, contrebasse, batterie,applaudissements, rendus avec réalisme. La chaîne audio date de 30 ans ( LUXMAN L30 + HP Audax DIY ).

    La chaîne audio numérique : ordinateur desktop + serveur logiciel Serviio+transmission réseau CPL+ Passerelle multimédia LG- DP1 B connectée en optique sur le DAC.

    Dynavox est une Société allemande spécialisée en HI-FI. Leur démarche : la qualité à un prix abordable.

  7. KORCHEF dit :

    question ampli: vous avez un TGV de retard: ce n’est plus le 651A mais le 851A CLASSE XD et il fait bpn menage avec le DACMAGIC 100

  8. Arnaud dit :

    Et un Dac usb sans fil pour aller sur sa chaine Hi-fi et pouvoir écouter du streaming Deezer?

  9. dimim dit :

    Choix d’un bon dac et de bonne enceintes ok, mais entre les deux il-y-a l’ampli.

    Moi j’ai du matos début de haute gamme, car c’est ce qu’il-y-a de plus chère en grande surface et ce qu’il-y-a de moins chère dans un vrais magasin hifi. 🙂

    Votre avis m’intéresse, j’utilise le dac interne d’un vieil ampli yamaha hc le rxv-2600 sur 2 triangles antal es. via foobar et jriver, le vieux yam accepte tout jusque 192khz, ça veux dire que c’est un bon dac dedans ? sinon j’ai aussi un nad c320bee qui prend la poussière si je lui achète pour noël le DacMagic + , j’aurai plus de dynamique, de détaille que sur le yam ? Merci

  10. KORCHEF dit :

    si vous voulez une liste des marques d’enceintes, vous pouvez consulter le site de DEVIALET, qui est un fabricant fantome (s’abstenir d’acheter, hautement recommandé).pour le dac cambridge audio, après 30 ans d’experience audio, je suis vacciné avec JBL? QUE JE RECOMMANDE Chaleureusement)

  11. Kasgar dit :

    Bien sûr il y a le « Antelope Audio Zodiac » à 1595 euros

  12. hiroko dit :

    Concernant la guéguerre des marques d’enceintes , mise a part les mauvais produits ( c’est a dire en dessous d un prix plancher ou il est impossible de s’approvisionner en matériaux d’exception ) , il faut bien comprendre que nous n’avons ni les même oreilles , ni le même vécu , ni les mêmes goûts.
    C’est un peu comme les humains , certains ont un visage plus doux , d’autres plus typé , certains on un caractère suave , d’autres plus tumultueux.

    Donc recommander une marque d’enceintes c’est comme dire moi j’ai une brune au yeux vert de clermont ferrand , c’est une Céline modèle 82 , franchement c’est la plus belle femme que vous pussiez trouver ! ca ferait rire tout le monde ! 🙂

    Les meilleures enceintes sont celles qu auront choisies vos oreilles , et il y a très peu de chance que le choix soit identique d’une personne à l’autre.

  13. franck dit :

    oui effectivement CABASSE & JBL, …. .pour les unes, … ou sont les basses ?, ….pour les autres, … ou sont les aigues ? ….) cherchez !

    (je parle d’ enceintes milieu de gamme bien sùr, pas trop élitistes !

    ce que j’ en pense ? avec un bon DAC vaut mieux confier la transduction sonore à une bonne paire de KLIPSCH RF7 ou à des alphératz LN80 ou encore taper dans les « super hifi box » ( anciennes) de chez Grundig sur le marché de l’ occasion

    (cabasse 2015 ce n’ est plus cabasse 1980 n’ est-ce pas ? surtout à voir la gamme HC franchement je vais voir chez ceux qui savent faire

    power, détail, emotion ^^

  14. Zobak dit :

    Bonsoir,

    Pour répondre au commentaire précédent, il faut m’expliquer la pertinence qu’il y a à comparer deux marques aussi éloignées musicalement que Cabasse et JBL, l’un étant à mon avis l’antithèse de l’autre.

    Bien cordialement.

  15. JEAN CLAUDE KORCHEF dit :

    le cambridge audio 651 A argent est un bon choix à conseiller, l’ecoute avec des JBL 4320 STUDIO MONITOR est une merveille, la liaison du cambridge aux jbl est faite avec des cables cuivre traités anti-oxydation, mais tres couteux!. A la place de jbl, on pourra aller renifler du coté de chez CABASSE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *